L'obésité, une maladie?

Dernièrement j'ai lu cet article de La Presse, que je vous invite à lire également ici: https://www.lapresse.ca/actualites/sante/2020-08-04/l-obesite-c-est-une-maladie.php?fbclid=IwAR1zZZB9ZS_Bs6PYTQkvCqD1Rwm7oS0pEqiwkaFFvDvATvgx6AfffMNG33Y



Puis une collègue a poser cette question:

"Qu'elle est votre approche dans le contexte de la perte de poids et santé ?",

J'ai cru bon de vous partager ma réponse:


"Cette question est pour moi, comme pour beaucoup d'autres questions d'ailleurs, plutôt longue à répondre. C'est-à-dire que c'est pour moi toujours une question de "cas par cas". Je suis en accord avec ce passage qui dit: "Les lignes directrices [qui] invitent à aller au-delà des approches simplistes qui consistent à leur conseiller de manger moins et de bouger plus pour s’attaquer aux racines profondes de l’obésité. L’approche multidisciplinaire, dans le cadre de laquelle les médecins sont appelés à travailler avec des nutritionnistes, des psychologues et d’autres professionnels, est privilégiée." ➾ ➾Je pense que ça veut dire aussi que comme professionnel(le)s de la santé, nous nous devons de RÉFLÉCHIR sur la pertinence d'aborder le sujet avec un patient(e) ou pas, de faire attention à notre LANGAGE lorsque nous abordons le sujet, si c'est le cas, et que nous devons réfléchir sur le MOMENT choisi pour l'aborder aussi. Parce que l'obésité en tant que tel, comme tout autre problématique, n'est pas simple. Les causes sont multiples et présentes dans différentes proportions chez différentes personnes. Il s'agit d'une conséquence de plusieurs facteurs qui sont différents pour chacun. Personnellement, je crois que souvent [évidemment pas tout le temps ni pas pour tout le monde] j'ai une place privilégiée d'écoute. Qu'en consultation, on me confie beaucoup de choses -souvent même, hors de mon champ d'expertise. L'écoute des difficultés vécues en lien avec le surpoids par un(e) client(e) est en soi, thérapeutique et je crois nécessaire pour plusieurs. Le fait d'être et de se montrer "disponible" pour entendre ce que le client(e)/patient(e) a à dire est je crois déjà, aidant pour pleins d'aspects. Et sans ici qu'il y ait nécessairement de recommandation liée. J'ai pu sentir personnellement à quelques reprises que j'avais une place spéciale comme professionnelle, qui permettait, à l'aide de l'activité physique, d'aborder plusieurs facteurs souvent liés à une situation d'obésité: confiance en soi, reprise d'activités significatives pour la personne et engagement, reprise de contact avec des gens importants pour il/elle, développement de nouveaux intérêts, de nouveaux réseaux, diminution des ruminations, positivisme, changements dans les habitudes alimentaires, etc. Souvent, j'ai vu que de mettre l'emphase sur CERTAINS aspects À TRAVERS L'ACTIVITÉ PHYSIQUE (et pleins d'autres!) était beaucoup plus avantageux que de discuter de surpoids ou de perte de poids. Pour certains, des références données vers d'autres professionnels comme des nutritionnistes, à un bon moment de suivi et avec le bon langage pouvait s'avérer très bénéfique également. Je crois que le sujet en est un bon, qui pourrait être intéressant à discuter en interdisciplinarité" ....



Et VOUS, qu'en pensez-vous?



Ta coach, Andrée-Anne

© 2023 par Soins. Hygiène. Créé avec Wix.com

  • Instagram Social Icon
  • LinkedIn Social Icon
  • Twitter Social Icon
  • Facebook Social Icon
  • Google+ Social Icon
Écrivez-nous ici