L'exercice, La douleur

Quelques faits



- L'exercice aérobique augmente la sérotonine, qui est connue pour améliorer l'humeur et ainsi diminuer l'incidence de la dépression. La sérotonine agit également pour bloquer la perception de la douleur et réguler les cycles de sommeil - deux fonctions pour lesquelles de nombreuses personnes sont médicamentées.


- L'exercice augmente également les endorphines, qui permettent au corps de se protéger de la douleur. Ces neuropeptides visent spécifiquement à bloquer la douleur, ce qui agit littéralement comme «de la morphine!


- L'exercice diminue la production de certains facteurs jouant un rôle important sur l'inflammation qui, elle, augmente fréquemment la perception de la douleur.


- L'exercice soulage les douleurs musculo-squelettiques résultant d'un déséquilibre de force où les articulations et les structures articulaires sont soumises à des tensions de manière non naturelle. Ce déséquilibre musculaire peut provenir d'un diagnostic neurologique ou d'une blessure à un muscle ou à une articulation qui se traduit par un schéma de mouvements différent. On peut alors déclencher un «cycle de la douleur» dans lequel le nouveau schéma de mouvement qu'une personne a adapté pour éviter la douleur (par exemple boiter) provoque un nouvel ensemble de douleurs dans d'autres domaines. L'exercice renforcera alors les muscles affaiblis pour mieux soutenir les articulations et étirera les muscles tendus et les structures articulaires, diminuant la cause de la douleur.




Pensez-y.


Je suis ouverte à toutes vos questions! 😉🙏💪





Coach Andrée-Anne

© 2023 par Soins. Hygiène. Créé avec Wix.com

  • Instagram Social Icon
  • LinkedIn Social Icon
  • Twitter Social Icon
  • Facebook Social Icon
  • Google+ Social Icon
Écrivez-nous ici